L’action est lancée à l’Open mondial BISFed de Montréal !

Pour diffusion immédiate

Open mondial BISFED de Montréal

Montréal, 25 avril 2018 – Dix-huit nations se sont donné rendez-vous cette semaine à l’aréna Maurice-Richard à l’occasion de l’Open mondial BISFed de Montréal présenté dans le cadre du Défi sportif AlterGo. Les meilleurs joueurs de boccia de la planète ont rivalisé en quête d’une fiche parfaite au premier jour du tournoi individuel et les athlètes canadiens n’ont pas été en reste en combinant sept victoires mercredi.

Alison Levine a notamment connu une journée sans défaite chez les BC4. La Montréalaise s’est imposée à son seul match du jour face à la Japonaise Wataru Furumitsu.

Après une discrète sortie en première manche qu’elle a tout de même remportée 1-0, Levine a profité du contrôle du cochonnet pour marquer deux points déterminants en deuxième. Elle était finalement sur une lancée, ajoutant deux autres points en troisième manche et autant en quatrième, portant la marque finale à 7-0.

« C’est la première fois que j’affrontais cette adversaire. Je suis restée concentrée tout au long du match et j’ai joué avec une belle constance », a reconnu Levine

« Il y a encore plusieurs joueurs du top-10 en action, alors le calibre sera relevé dans les matchs à venir. Ce tournoi est une bonne préparation pour les Championnats du monde qui auront lieu plus tard cette année à Liverpool », a ajouté celle qui se mesurera jeudi à Steve Wilson, des Bermudes, et Dirceu Pinto, du Brésil, pour ses deux derniers matchs de la ronde préliminaire.

Toujours chez les BC4, Iulian Ciobanu (Montréal, Québec) et Marco Dispaltro (Saint-Jérôme, Québec) sont également sortis victorieux de leur unique duel. Ciobanu a eu raison de Hwijung Kim (Corée du Sud) 11-0, tandis que Dispaltro a vaincu Jamal Bean (Bermudes) 6-0.

Eric Bussière (Verchères, Québec) est aussi demeuré invaincu du côté des BC3. Le Québécois a battu son coéquipier Philippe Lord (Blainville, Québec) et le Japonais Keisuke Kawamoto.

Après avoir subi la défaite contre Bussière, Lord s’est aussi avoué vaincu contre l’Australien Daniel Michel.

Journée occupée pour Hanif Mawji

Des dix Canadiens en action mercredi, Hanif Mawji (Burnaby, Colombie-Britannique) a été le plus occupé avec trois matchs à son agenda. L’athlète en action chez les BC1 a terminé la journée avec un dossier d’une victoire et deux défaites.

Mawji a d’abord battu son coéquipier Éric Lefebvre (Montréal, Québec) par la marque de 5-3. Malgré un bon départ face à l’Israélien Orit Kelner, le Britanno-Colombien n’est pas parvenu à signer une deuxième victoire d’affilée.

Mawji a brillé en réussissant à déplacer les balles de son adversaire loin du cochonnet dans la première et la troisième manche, mais en cédant six points à l’Israélien dans la deuxième manche, le mal était fait. La rencontre s’est terminée 7-5 en faveur de Kelner.

« Hanif a commencé le match en force. Il devait s’ajuster avec le cochonnet qui était placé à l’avant du terrain tout près de la ligne en V », a expliqué l’entraîneur Simon Larouche.

À son dernier duel de la journée, Hanif Mawji s’est mesuré à la jeune colombienne Maria Rojas Navarro. Tirant de l’arrière 4-6 en début de quatrième dernière manche, il est parvenu à marquer deux points pour forcer la prolongation. Rojas Navarro a finalement brisé l’égalité pour l’emporter au terme de la manche supplémentaire.

« J’ai travaillé très fort toute la journée et j’ai suivi ma stratégie de marquer des points sur le côté gauche. Malheureusement, dans le dernier match, je n’ai pas pu profiter du cochonnet en troisième manche et ça m’a coûté des points », a expliqué Hanif Mawji.

Le Russe Mikhail Gutnik sera le dernier adversaire de Mawji jeudi.

Défait par Mawji, Éric Lefebvre s’est aussi avoué vaincu face à Mikhail Gutnik. Il aura deux autres occasions de renouer avec la victoire d’ici la fin des poules.

Chez les BC2, les trois Canadiens en action avaient seulement un match au programme de la journée. Benoit Ostiguy (Montréal, Québec) a été le seul à signer une victoire, soit 3-2 contre la Russe Diana Tsyplina. Michael Mercer (Saint-Jean, Terre-Neuve) a perdu 4-1 contre l’Israélienne Nadav Levi et Tammy McLeod (London, Ontario) a été défaite 7-2 face à la Japonaise Takayuki Hirose.

Les derniers matchs des différentes rondes des poules seront présentés jeudi.

Pour les résultats et l’horaire des matchs, consultez le http://www.bisfed.com/latest-results/bisfed-2018-montreal-boccia-world-open-individual/

À propos de Boccia Canada
Boccia Canada est le « maître d’œuvre » de l’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux (ACSPC), l’organisme national de sport qui régit le boccia, un sport paralympique. Boccia Canada s’efforce d’offrir aux athlètes et aux individus, quels que soient leur âge et leur niveau d’aptitude, la chance de pratiquer un sport paralympique unique. En collaboration avec nos partenaires, L’ACSPC efforcent de faire en sorte qu’un nombre de plus en plus élevé de Canadiennes et Canadiens ayant une paralysie cérébrale ou des limitations semblables pratiquent un sport ou une activité physique, tout en menant, développant et favorisant l’essor local du boccia dans le but former des champions du monde et paralympiques.

À propos du boccia
Le boccia est un sport paralympique de précision et de stratégie similaire au boulingrin ou au curling qui est pratiqué par des athlètes ayant une paralysie cérébrale, une dystrophie musculaire ou une déficience connexe. Il s’agit de l’un des deux seuls sports paralympiques n’ayant pas d’équivalent olympique. Les athlètes concourent dans l’une des quatre catégories existantes, en fonction de leur niveau et de leur déficience : BC1, BC2, BC3 et BC4. Pour de amples renseignements sur le boccia, visiter www.bocciacanada.ca.

-30-

Informations :

Jennifer Larson
jlarson@bocciacanada.ca

L’action est lancée à l’Open mondial BISFed de Montréal !