Des vedettes actuelles et de la prochaine génération brillent au Boccia Blast de London


London, Ont. (20 octobre 2019)
– Les London Cannonballs ont accueilli 44 athlètes canadiens d’un océan à l’autre lors de la 29e édition du tournoi Boccia Blast qui s’est déroulé la fin de semaine dernière.

Parmi les participants, on pouvait compter sur la présence de douze athlètes de l’équipe nationale d’entraînement de boccia : Danik Allard (Bois-des-Filion, Qc), Dave Richer (Montréal, Qc), Éric Bussière (Verchères, Qc), Hanif Mawji (Burnaby, C.-B.), Hayley Redmond (St. John’s, T.-N.-L.), Joëlle Guérette (Montréal, Qc), Josée Lamothe (Trois-Rivières, Qc), Kristyn Collins (St. John’s, T.-N.-L.), Lance Cryderman (Sudbury, Ont.), Marylou Martineau (Québec, Qc), Mike Mercer (St. John’s, T.-N.-L.), et Philippe Lord (Blainville, Qc). Les athlètes de l’équipe nationale d’entraînement ont remporté huit médailles lors du tournoi, mais la prochaine génération d’athlètes de boccia a également laissé sa marque.

Jim Davis (Niagara Falls, Ont.) et Josh Gautier (St. Catherines, Ont.) sont tous les deux montés sur le podium, malgré la forte concurrence. Davis s’opposait à cinq athlètes de l’équipe nationale d’entraînement dans la catégorie BC2.

Gautier, âgé de 16 ans, a connu sa meilleure compétition de la saison, réussissant une séquence de victoires qui l’a mené jusqu’à la médaille d’or chez les BC4/BC5. Il a maintenant le regard rivé sur ses premiers Championnats canadiens qui auront lieu à la fin du mois de novembre, où il représentera la sélection ontarienne.

Bien que Carter Plumb (Brampton, Ont.) et Nico Iemma (Oshawa, Ont.) n’aient pas accédé à la ronde des médailles chez les BC3, ils ont certainement impressionné leurs adversaires.

Le co-président du Comité organisateur hôte Steve Dukovich s’est dit satisfait du mélange d’athlètes vétérans et de nouveaux visages prometteurs. « Il y avait beaucoup de sang neuf et tout le monde a semblé s’amuser. La grande variété dans le jeu et le fait que le tournoi ait attiré de nombreux participants sont des aspects vraiment intéressants et qui ont valu la peine. »

Dukovich a déjà très hâte de célébrer le 30e anniversaire de l’événement en 2020. « Nous aimerions établir un record de participation et également rassembler des personnes engagées depuis des années pour les remercier. »

« Le niveau de jeu et la profondeur de talent en boccia continuent d’augmenter et c’était très facile de le remarquer à London la fin de semaine dernière », a commenté le directeur général de Boccia Canada, Peter Leyser. « Félicitations à tous les participants et aux London Cannonballs pour avoir fait de cette 29e édition un succès. »

La prochaine compétition sera les Championnats canadiens de boccia qui se dérouleront à Victoria, en Colombie-Britannique, du 28 novembre au 1er décembre.

Pour les résultats complets et les classements, visitez http://bocciacanada.ca/en/boccia/national-rankings-and-results/.

CITATIONS DU BOCCIA BLAST 2019
Danik Allard
« C’est ma première médaille d’or individuelle [au Boccia Blast]. M’entraîner avec l’équipe nationale d’entraînement a fait une grande différence pour moi. Auparavant, j’étais meilleur dans les lancers courts, mais maintenant, je suis bon dans tous les aspects du jeu. Je vais continuer de travailler fort. »

Hayley Redmond
« J’ai fini deuxième après avoir disputé un match très serré pour la médaille d’or. Je suis vraiment contente. Je me suis entraînée très fort au cours des derniers mois et je suis très heureuse que ça ait porté fruit. J’ai très hâte aux Championnats canadiens. Cette fois, l’objectif est la médaille d’or, autant en individuel qu’en équipe. C’est bien de voir la catégorie évoluer. Il y a beaucoup de nouveaux athlètes et ils devraient tous continuer à jouer. »

Gaétan Lord (Partenaire de performance de Philippe Lord)
“Pendant trois ans, c’était la médaille d’argent [au Boccia Blast], l’année dernière, c’était l’or, et cette fois-ci, c’est l’or encore. Chaque année, il a participé au Boccia Blast et y a récolté une médaille. Nous tenons à féliciter tout le monde : l’équipe nationale et l’équipe ontarienne. Nous avons joué contre Carter Plumb qui est un très bon jeune joueur et qui comprend très bien le jeu. C’est juste une question de temps pour lui. »

Jonathan Manseau (Partenaire de performance de Joëlle Guerette)
« C’est notre troisième participation à ce tournoi et c’est le meilleur résultat que nous ayons jamais eu. Nous nous sommes rendus en quarts de finale lors des deux dernières années. C’est grâce à un tournoi comme celui-ci que Joëlle gagnera en confiance. Nous avons vu une belle progression [dans le niveau de jeu de Joëlle]. Les résultats, la façon dont elle joue et réfléchit, sa précision et ses stratégies; tout a beaucoup évolué en un an. »

Joshua Gautier
« J’ai fini le tournoi avec une fiche de quatre victoires et aucune défaite. Mon match le plus difficile a été celui contre Gio DeSero pour la médaille d’or. Il gagnait 3-1 en quatrième manche et j’ai poussé une balle pour marquer deux points et forcer la tenue d’une prolongation. Gio a lancé en premier et a raté de peu et j’ai réussi à me faufiler pour gagner par un demi-pouce. »

À propos de Boccia Canada
Boccia Canada est le « maître d’œuvre » de l’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux (ACSPC), l’organisme national de sport qui régit le boccia, un sport paralympique. Boccia Canada s’efforce d’offrir aux athlètes et aux individus, quels que soient leur âge et leur niveau d’aptitude, la chance de pratiquer un sport paralympique unique. En collaboration avec nos partenaires, L’ACSPC s’efforce de faire en sorte qu’un nombre de plus en plus élevé de Canadiennes et Canadiens ayant une paralysie cérébrale ou des limitations semblables pratiquent un sport ou une activité physique, tout en menant, développant et favorisant l’essor local du boccia dans le but former des champions du monde et paralympiques.

À propos du boccia
Le boccia est un sport paralympique de précision et de stratégie similaire au boulingrin ou au curling qui est pratiqué par des athlètes ayant une paralysie cérébrale, une dystrophie musculaire ou une déficience connexe. Il s’agit de l’un des deux seuls sports paralympiques n’ayant pas d’équivalent olympique. Les athlètes concourent dans l’une des quatre catégories existantes, en fonction de leur niveau et de leur déficience : BC1, BC2, BC3, BC4, BC5, et ouverte. Pour d’amples renseignements sur le boccia, visiter www.bocciacanada.ca.


Contact média
Holly Janna
Courriel: hjanna@bocciacanada.ca
Numéro de téléphone: (613) 748-1430

Des vedettes actuelles et de la prochaine génération brillent au Boccia Blast de London